Bienvenue sur mon blog

mon désarroi

A seulement 25 ans, j’ai l’impression d’avoir traversé des siècles au point d’écrire les mémoires. mais seulement ma vie se compte en images, en histoires vécues, entendues ou rêvées. le nombre d’années n’est pas important. l’important ce sont les marques qui restent à jamais gravées en moi.

on croit qu’avec le temps on va y échapper mais ce n’est pas vrai. le temps amplifie. il gonfle la plus petite des graines pour en faire une planète

on croit qu’on y a échappé belle mais en réalité on y a pas survécu.

c’est dire que les plaies du génocide ne guérissent jamais!

faudra-t-il me les traîner jusqu’ à la fin de mes jours?

si seulement je pouvais effacer une date de mon existence! juste une date !

28 février, 2008 à 21:38


Laisser un commentaire